Le FAIRTEX GYM

Special report by Serge TREFEU (2009)

 

Fairtex c’est un empire crée par Mr Bunjong Busarakamwongs (Philippe Wong). Philipe Wong est un millionnaire qui a fait fortune dans le textile en Amérique au début des années 60. Sa marque va faire connaître le Muay Thai d’abords au Etats-Unis puis dans le monde entier à tel point que Fairtex est aujourd’hui aussi connu dans le monde que la célèbre marque « Red Bull ».  Dans les années 70 Fairtex était la marque de vêtement N° 1 en Thaïlande, alors sur sa lancé en 1975, Mr Wong amoureux et passionné de Muay Thai ouvre un camp de boxe, le Fairtex Muay Thai Gym à Bangkok. Ce camp existe toujours et se trouve dans le quartier de Bangplee à 25 Km de Bangkok. Mr Wong  est l’un des premiers à accueillir des étrangers dans son camp et surtout des filles. Une révolution car à l’époque il était inconcevable en Thaïlande de voir une fille s’entrainer dans un camp de Muay Thai. Ensuite M. Wong se lance dans l’organisation (il fait parti aujourd’hui des plus gros promoteurs du Lumpinee) et c’est encore l’un des premiers à faire venir boxer des étrangers en Thaïlande. L’une des toutes premières stars étrangères qu’il fit venir combattre au Lumpinee en 1983 fut le célèbre Don Wilson « The Dragon » (11 fois champion du Monde de Kick Boxing). Il organisa aussi plus tard des combats avec des grands champions comme Ramon Dekkers et Ivan Hyppolyte.

Dans les années 90 le Fairtex prend de l’expansion internationale en ouvrant des complexes de boxe d’abords aux Etats-Unis puis au Japon. Aujourd’hui il existe deux camps aux Etats-Unis (San Francisco et Mountain View) et quatre au Japon (Arakawa, Chiba, Taito, Warabi).

Enfin c’est en décembre 2005 que Mr Wong inaugure son plus beau complexe qui se trouve à Pattaya dans la station balnéaire la plus réputée du pays. C’est actuellement le plus grand camp d’entrainement de Muay Thai du monde, le plus beau aussi de part sa gigantesque infrastructure dédiée aux fitness. Mr Wong en plus de construire ce camp phénoménale, rénove aussi l’ancien stadium de Pattaya et l’ouvre aux publiques sous le nom de Fairtex Thepprasit Stadium, un grand stadium flambant neuf à Pattaya !

Mais ce complexe d’une superficie de 14 400 m2 a été édifié surtout pour le bien être des touristes étrangers. En effet l’hôtel 4 étoiles du Fairtex offre des chambres luxueuses, un grand restaurant, une piscine olympique, un centre de fitness, des cours de tennis, un terrain de basket, une salle de squash et même un mur d’escalade !

Du côté Muay Thai c’est aussi la grande classe avec quatre rings, 19 sacs de frappes, une boutique de matériel de boxe et une quinzaine d’entraineurs !

Malgré l’ambiance un peu « usine » les entrainements sont de qualités avec des entraineurs reconnus tel que Yak (entraineur en Chef,  76 combats, 54 victoires), Wangjan (370 combats, 315 victoires), Teelek (150 combats, 130 victoire), Chok (122 combats, 92 victoires), Ram (114 combats, 80 victoires), Ched (148 combats, 105 victoires), Tank (302 combats, 273 victoires) ou encore Preecha (120 combats, 80 victoires). Les pensionnaires du camp qu’ils soient confirmés ou débutants n’ont que l’embarras du choix avec autant d’entraineurs à leurs disposition. Il est rare de voir quelqu'un attendre longtemps pour une leçon aux paos.

Mais le must du Fairtex c’est d’avoir constitué une « Dream Team » de champions qui fait la renommée internationale du camp. Les plus connus de l’écurie Fairtex de Pattaya sont Keaw (Champion du Monde WBC, Champion du Lumpinee, Champion de Thaïlande), Narupol (Champion du Lumpinee, Champion de Thaïlande), Attachaï (Champion du Lumpinee, Champion de Thaïlande), Khem (Champion du Monde, Champion S1, Champion du Radja, Champion de Thaïlande, Khem est aujourd’hui dans le camp Sitsongpeenong), Ganchaï (Champion du Lumpinee, Champion du Radja, Champion de Thaïlande), Mankong (Champion du Radja, Champion du Monde) et la vedette de l’équipe Yodseanklai (Champion du monde. Vainqueur du Contendeur Asia 2008. Champion de Thaïlande. Champion du Lumpinee. Champion Toyota) sa photo encadré orne le mur principal du Gym. Aussi des combattants de haut niveau comme Dekpoungjon, Werasalek et Teerayut complète cette équipe de rêve.

Les boxeurs du Team Fairtex ont un tel niveau qu’ils s’entrainent surtout pour maintenir leurs conditions physique. Ils font beaucoup de pao, le footing du matin est léger. Celui de l’après midi est plus long mais les boxeurs évitent la chaleur infernale qui règne sur Pattaya car ils ont le luxe de courir sur des tapis roulants dans la salle de musculation avec l’air climatisée !

Les champions tournent de temps en temps en corps à corps mais très rarement avec les autres élèves, il faut posséder un très, très bon niveau pour avoir la chance de tourner avec l’une de ces stars. Par contre quelques champions comme Attachaï donnent parfois la leçon à des stagiaires du camp. Les champions en général n’ont pas les mêmes entraineurs que les étrangers par exemple Yak (entraineur en chef) a été pendant longtemps l’entraineur attitré de Yodseanklai.

Aujourd’hui cette base du Muay Thai est célèbre dans le monde entier car de nombreux champions  étrangers sont venus s’entrainer ici. La star du K1, Jérôme Le Banner est souvent venu se préparer ici avant ses combats au Japon. Le champion anglais Steven Wakeling (Champion du Monde WMC,WKA, WBC, Champion S1) c’est entrainé et a aussi boxé pour le Fairtex Gym. Et le célèbre boxeur travesti « Nong Toom » s’entraine souvent au Fairtex Gym, Nong Toom dispense même des cours au Fairtex de Pattaya. D’autres stars des rings thaïlandais comme Kaoklai Kaennorasing sont venus s’entrainer ici.

Le Fairtex est également une entreprise bien gérée avec des gens expérimentés comme Ted Okuno d’origine américaine qui est le chef manager du Fairtex. Ted Okuno coordonne les combats internationaux pour les champions du camp. Il est aidé par Lynn Maguire qui s’occupe des réservations pour les élèves du Fairtex Gym. Car le Fairtex Gym c’est une grosse entreprise qui emploie plus de 200 personnes, entraineurs sportifs, personnels de l’hôtel et du restaurant, et même gardes militaires qui surveillent ce complexe luxueux 24 heures sur 24 !

Ce gym a eu depuis sa création en 1975 à Bangkok et maintenant à Pattaya une liste impressionnante de champion qui ont fait les beaux jours du Fairtex. Leurs photos sont soigneusement encadrées et exposés sur un large mur, en général ils posent avec le propriétaire des lieux, M. Wong. Les anciens champions les plus connus sont Fahsritong Fairtex (Champion du Radja), Boonkerd Fairtex (Champion du Lumpinee), Nuengsiam Fairtex (Champion du Lumpinee), Worawut Fairtex (Champion Toyota) et enfin une légende du Muay Thai, Jongsanan Fairtex (Double champion du Lumpinee, Champion du Monde ISKA) dit « The Woodenman » qui est maintenant entraineur au Fairtex Gym de San Francisco.

Si vous souhaitez vous entrainer dans ce palace du Muay Thai, il vous en coûtera environ 2000 à 2500 bahts par jour, entrainement, nourriture et logement. Ce n’est pas à la portée de toutes les bourses mais côtoyer des grands champions comme Yodseanklai, Narupol, Attachai, Ganchaï, et Kaew dans une ambiance « Muay Thai Resort » c’est une expérience unique !

{besps}camps/Region_pattaya/Fairtex/diaporama{/besps}